Le SIAL se termine et les glaneurs apparaissent

Publié le par Ludovic



       Le SIAL, c'est le Salon International Agroalimentaire, qui se tient depuis une semaine en banlieue parisienne. Chaque année, tous les professionnels de l'Agroalimentaires se réunissent pour parader avec leurs nouveaux produits et leurs nouvelles innovations en matière de (mal) bouffe. Quelques exemples, cette année, le producteur français de légumes Prince de Bretagne a décidé de supprimer les feuilles de ses choux-fleurs pour les rendre plus légers et moins encombrant lors du transport et ainsi réduire l'émission de gaz à effets de serre, ces feuilles servant à protéger le choux, une fois enlevées il faut tout de même prendre soin de lui, le producteur l'emballe donc dans un joli pochon en plastique qui bien entendu n'est en aucun cas source de pollution ! Pourquoi laisser la nature faire son boulot quand on peut la remplacer par du plastique !


    Autre innovation la toute nouvelle pizza de la marque Connein, une pizza en forme de cône à manger comme une glace, ce produit déjà disponible chez Carrefour, Leclerc, Champion et Leader Price se réchauffe en 2 minutes au micro-onde, mais jusqu'où ira le snacking !!
   

Ce salon surfe bien entendu sur les nouvelles tendances, tout d'abord celle du kebab, ces restaurants rapides plus ou moins propres vendant les fameux Complet-Frites-Sauce-Blanche et qui poussent comme des champignons dans nos villes et ne désemplissent pas. Les industriels ont donc flairés le bon filon, on connaissait déjà le kébab en kit (comme chez IKEA) à monter soi-même de chez Douce France et autres sandwichs surgelés déjà prêt, mais alors que l'ingrédient principal du kébab est la viande, les industriels n'hésitent pas à sortir un kébab façon pécheur, à base de lamelles de poissons grillées et marinées ! Bah voyons et avec le succès du film Bienvenue chez les Ch'tits, à quand le couscous façon fricadelle !!

    Et puis à l'apéritif, la mode des verrines à toujours autant de succès il suffit de regarder ce que préparent les excellents candidats de l'émission Un diner presque parfait sur M6, mais la tendance est aussi à l'amuse-gueule directement dans la cuillère, c'est pour cela qu'une marque vient de sortir des cuillères à garnir comestibles, résultat pas de vaisselle à faire, la voilà l'innovation !!


    Tendance aussi mais beaucoup moins réjouissant, les répercussions de la baisse du pouvoir d'achat et de l'augmentation de la pauvreté en France se font ressentir jusque dans les allées du salon, en effet ce dernier ferme ses portes jeudi prochain et déjà les glaneurs  arpentent la moquette du salon avec un sac plastique ou un cabas à le recherche de produits gratuits pour manger. Certain stand se débarrasse volontiers des tas de produits qu'ils ont apportés, quand d'autres remballent tout. Des femmes vont de stand en stand articulant la même phrase à chaque fois : " s'il vous plait, j'ai beaucoup d'enfants" et repartent avec des sacs plein à craquer, prenant tout ce qu'on veut bien leur donner pour avoir quelque chose dans leur assiette.

    Quand les pauvres se baladent avec leurs sacs plastiques, les gourmets eux, vêtus de leurs costumes trainent leur valises à roulettes. Deux mondes bien différents qui se côtoient dans le temple de l'alimentation s'en même se voir, le jour des restes au SIAL, peut-être une représentation miniature de la France d'aujourd'hui.



   

Publié dans Conso"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Johnson 30/10/2008 18:06

bonjour monsieur, je suis étudiant en industrie agroalimentaire et j'étais au salon du SIAL. Je ne suis pas d'accord sur toutes les critiques que vous faites dans votre article, certes il y a des produits d'érisoir mais si les entreprises les fabriques c'est qu'il y a une demande venant du consommateur c'est a dire vous; donc ils ont tous intérés a sortir c'est produit pour gagner les marchés de ventes. je pense que votre point de vue est trop radical sur l'innovation. je ne sais si vous avait été dans le salon mais vos exemple son bien maigre comparer a tous se qu'ils y avaient.

Ludovic 30/10/2008 21:47



Bonjour Johnson et merci de t'être arrété sur 24-24 et d'avoir lu mon article. Je travaille dans la grande distribution et je suis bien entendu conscient que si les ces dizaines de nouveaux
produits voient le jour c'est qu'il y a une demande du consommateur, que je suis également et que tout comme je fais du business, les industriels ont bien raison dans faire si il y a des gens
pour acheter leurs produits, je ne déplore pas l'innovation, heureusement qu'elle existe sinon quel immobilisme nous viverions. Les exemples, était volontairement choisi pour tout de même
dénoncer certains aspects de l'innovation, et la course au toujours plus pratique, toujours plus tendance, au risque parfois de tomber dans le ridicule. Cela dit j'ai écris ce sujet surtout pour
parler de l'aspect que prenait le salon les tous derniers jours quand ces individus qui viennent avec pour seul espoir, de pouvoir repartir avec de la nourriture espère pouvoir améliorer leur
quotidien, ou donner à manger à leurs enfants. Je trouvais cet aspect là très révélateur du manque de pouvoir d'achat et de la misère de certain et cela précisément que je voulais dénoncer. Et
que ceci se passe dans le temple de l'innovation alimentaire est plutôt paradoxale. Mais continuons à inventer, à innover, c'est en quelque sorte le signe d'une bonne santé de l'industrie. Mais
ne perdons pas de vue que la véritable innovation serais que tout le monde puisse manger à sa faim.