Crise financière, mettez votre argent au coffre

Publié le par Ludovic



       Il y a quelques années, l'annonce d'une canicule avait entrainé des ventes extraodinaires de climatiseurs et autres ventilos de telle sorte que les fabricants et les distributeurs s'étaient retrouvés dans l'impossibilité de répondre à la demande. Le mouvement de foule provoquée par la panique est sur le point de se reproduire, et cette année l'objet convoité est le coffre-fort. Crise financière oblige, certains épargnants sont pris de panique et ne font plus confiance à leur banque. Ils se ruent alors chez le marchand de coffre-fort, pour mettre bien à l'abri des spéculateurs fous, leurs deniers.
    En effet depuis un mois, les vendeurs de coffre-fort remarquent une hause de 5 à 10 % de leur chiffre d'affaire. De la boite à gateau en fer blanc planquée sous le lit au véritable coffre en acier assurément inviolable coûtant jusqu'à 2000 euros, en passant bien sûr par le traditionnel vide-poche que l'on trouve communément dans les chambres d'hotels, tout le monde veut le sien. Attention attention, la banque ce n'est plus ce que c'était et il faut agir, tout le monde au abri de la crise !
    Si le mouvement s'emplifie, c'est sûr que les banques vont y perdent, en revanche, l'info est de premier choix pour les malfrats et autres cambrioleurs : pas facile en effet de trouver de la fraiche chez les particuliers avec la démocratisation du compte en banque, retour en arrière avec des voleurs qui une fois qu'ils auront mis la main sur votre bas de laine le videront plus vite encore qu'un certain trader de la Société Générale.
    Si malgré tout, pour être vous aussi à la mode, et avoir comme tout le monde votre coffre-fort, sachez tout de même que le prix d'un coffre détermine l'homologation de la valeur que vous pourrez y déposer. En bref dans un petit coffre de 10 litres, vous pouvez certes y déposer le plus gros diamant du monde, mais en cas de vol, pas de chance, votre coffre était homologué pour seulement 5 000 euros !
    En ce qui me concerne, je crois que je vais opter pour le modèle Moyen-Age, avec portes en chêne massif, serrure 18 points et ferronerie d'art. Ca a quand même plus de cachet !
    Le monde est fou ça nous le savions déjà et comme toujours les malheurs des uns font le bonheur des autres.
   

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article